Naissance d'un acte typographique

typographie :
(Définition selon Le Larousse)
nom féminin

- Procédé de composition et d’impression sur formes en relief (caractères mobiles, gravures, clichés).
- Quel que soit le procédé d’impression, conception graphique d’un ouvrage en choisissant les caractères, les corps, la présentation, en déterminant la dimension du texte, des illustrations (et leur situation dans le texte).

La Naissance d’un acte typographique prend forme avec le tracé d’une cursive.
Acte rapide, enlevé et précis, effectué avec une matière épaisse, le gesso (peinture à base de plâtre servant à enduire les toiles). Cet acte reprend la gestuelle du calame.

Le gesso, de part son épaisseur, indique la direction du geste typographique effectué.
Cette épaisseur amplifie les pleins et déliés, faisant référence à la famille des didones (Nés des caractères Didot au XIXe).

Noir ou blanc, le gesso utilisé ne signifie par la même démarche. Le blanc invoque la pureté, la sobriété, la naissance de la lettre, le caractère est révélé par un jeu d’ombre et de lumière.
Un jeu de blanc sur blanc.

Contrairement au gesso blanc qui se tend, le gesso noir se craquèle, se nerve, prenant l’aspect
d’un tronc d’arbre.
Il représente l’encre d’imprimerie, de part sa couleur, mais aussi le support papier provenant de l’arbre quant à son aspect nervé.
Sont présentées ici une série de Blanc sur Blanc, Noir sur Blanc et Noir sur Lin brut.


 

©animal créatif / nathalie dupuy